Livre Des rêves et des dieux : Techniques de sommeil sacré

Livre des rêves et des dieux

Résumé du livre Des rêves et des dieux de Scott Cunnigham : Les rêves font l’objet d’un débat entre scientifiques, spirituels et philosophes depuis des milliers d’années. L’explication du rêve en tant que message divin, pensée dominante dans l’Antiquité est complètement rejetée par la science moderne, qui cherche à percer les mystères des rêves par l’étude du cerveau. Ce livre examine les théories anciennes et définit des techniques issues de la tradition et de la pratique personnelle de l’auteur pour convoquer, se souvenir, consigner et interpréter les rêves d’origine divine, ou non.

Auteur

Scott Cunnigham (1956 – 1993) est un écrivain américain, auteur d’une quarantaine de livres sur les thèmes de la magie, l’aromathérapie, la phytothérapie. Son best-seller La pratique solitaire de la Wicca, paru en 1988 s’est vendu à plus de 600 000 exemplaires. Il est encore reconnu comme une référence en matière de diffusion de la pratique de la magie et des enseignements de la sphère New Age.

Bibliographie disponible en français :

  • Aromathérapie magique : le pouvoir des parfums, 2017 ;
  • La cuisine wiccane, 2017 ;
  • La Divination pour les débutants, 2010 ;
  • Encyclopédie de la magie des cristaux, pierres précieuses et des métaux, 2014 ;
  • Encyclopédie des plantes magiques, 2018 ;
  • Le livre complet sur l’encens, les huiles essentielles et les infusions, 2011 ;
  • Terre, feu et eau, 2017 ;
  • La wicca : magie blanche et art de vivre, 1998 ; La wicca vivante, 1999.

Présentation du livre Des rêves et des dieux

Ce livre de 237 pages est paru en 1999 sous le nom de Dreaming the divine. Je vous présente ici un résumé de la version française publiée par les éditions Danaé, au premier trimestre 2021. La première partie se compose d’une présentation des conceptions du rêve à travers les âges et les civilisations. Dans la deuxième, l’auteur présente un nouveau système de sommeil sacré en combinant pratique personnelle, recherches récentes et techniques ancestrales. Enfin, la dernière partie est consacrée aux conseils pour bien mémoriser, noter et interpréter les rêves.

Avant-propos

« La réalité du rêve se trouve entre notre monde et celui des étoiles, entre la terre et le ciel, entre l’expérience humaine et les divinités. Dans son espace illimité, les conseils divins et les messages prophétiques peuvent être acquis par une communication directe avec les divinités, sans être gênés par les contraintes de notre réalité éveillée.

Alors qu’autrefois le lien entre le monde physique et spirituel était reconnu et honoré, notre société a laissé le doute et la peur créer une barrière artificielle entre ces deux mondes, et nous avons trop souvent pris l’habitude de placer nos pratiques spirituelles entre les mains des autres.

La recherche de la communion avec le divin par le rêve est l’une des plus anciennes formes de spiritualité personnelle. Le sommeil sacré est un moyen de retirer la spiritualité des mains des experts et de la mettre à sa place : dans le cœur, l’esprit et les rêves des fidèles eux-mêmes. »

Scott Cunnigham Des rêves et des dieux

Partie 1 : Jour

Le rêve est considéré aujourd’hui comme irrationnel, insensé parce qu’il échappe au contrôle de notre esprit conscient, celui sur lequel se base toute notre éducation, technologie, système de pensées, communication, politique… Pourtant, notre cerveau possède un deuxième hémisphère et des capacités psychiques alternatives, qui nous permettent par exemple de rêver que nous volons ou que nous visitons des contrées lointaines. L’auteur nous invite à voyager dans le temps à travers les anciennes explications mystiques du rêve et leurs applications.

Chapitre 1 – Les mystères des rêves

Dans ce chapitre, il est question du symbolisme dans les rêves en tant que langage du subconscient, des différents types de rêves, des théories modernes du rêve et de la pratique de l’incubation.

Chapitre 2 : l’Égypte

Dans la religion égyptienne, les rêves étaient considérés avec beaucoup d’importance. Thérapeutiques, prophétiques, conseillers, ils représentaient des sources d’informations provenant des divinités personnelles du rêveur.

Chapitre 3 : Le Moyen-Orient : Sumer, Babylone et l’Assyrie

Par un petit détour archéologique sur les traces des premières civilisations du Moyen-Orient, nous découvrons les vestiges des représentations du rêve : chez les Sumériens, associés au culte des déesses ; chez les Babyloniens et les Assyriens, où l’art de l’interprétation des rêves, de la prophétie et de la magie étaient couramment répandu.

Chapitre 4 : La Grèce

Si on connaît la réputation des Grecs de l’Antiquité en matière de philosophie, d’art ou de médecine, la place qu’ils réservaient aux rêves est moins largement diffusée. On visite dans ce chapitre les vestiges des temples d’incubation des rêves, la présence des rêves dans les récits mythologiques, mais aussi dans les traités médicaux de la tradition hippocratique (Hippocrate, père de la médecine) ainsi que l’héritage d’Artémidore, auteur d’un guide d’Interprétation des rêves en 5 volumes intitulé Onirocritique, qui a servi de référence à la plupart des dictionnaires de rêves disponibles aujourd’hui.

Chapitre 5 : Rome

Diverses divinités originaires d’Égypte, de Grèce, du Moyen-Orient ont été vénérées en secret dans l’Empire romain. La pratique de l’incubation des rêves au temple y était pratiquée et la plupart des Romains considéraient les rêves comme des messages divins. Puis, la conversion de Rome au christianisme transforma les traces d’anciens cultes en pratiques païennes donc interdites et persécutées.

Chapitre 6 : Hawaï

La plupart des cultures polynésiennes étaient des peuples profondément spirituels, basant leur culte sur la communication avec les divinités. Les éléments naturels comme la pluie, le vent, les plantes les animaux étaient reconnus comme le corps de ces dieux et déesses. Pour les Hawaïens, les rêves représentaient des souvenirs de communication avec les divinités. Le sommeil sacré et l’interprétation des rêves étaient largement pratiqués jusqu’à l’arrivée des premiers missionnaires, au début du XVIIIe siècle.

Chapitre 7 : L’Amérique du Nord

Avant l’arrivée des Européens, de nombreuses cultures se sont développées en Amérique du Nord. L’un des rares éléments communs à toutes ces tribus amérindiennes aux langues, coutumes, pratiques religieuses différentes concerne l’importance accordée aux rêves. Il était largement admis que le rêve était envoyé par les esprits ou les dieux et qu’ils pouvaient prédire l’avenir, donner des informations ou soigner. L’auteur nous emmène explorer les nuances de la culture du rêve chez certains peuples autochtones : Navajos, Ojibwés, Iroquois, Maricopas, Cherokees…

Chapitre 8 : Les livres sur les rêves

Dans ce chapitre, Scott Cuningham retrace l’histoire des ouvrages sur les rêves : du plus ancien journal de rêves retrouvé en Égypte vers 2000 ans avant J.-C. au chef-d’œuvre d’Artémidore puis nombreux dictionnaires et brochures d’interprétation des rêves largement publiés dans l’Angleterre puis en Amérique entre le XVIIIe et le XIXe siècle. Il déplore les interprétations toutes faites que l’on trouve aujourd’hui dans les dictionnaires de rêve, mettant l’accent sur la nécessité d’interpréter chaque symbole de manière individuelle.

Partie 2 – Nuit

Ce voyage dans la représentation antique du rêve nous amène à la thèse de ce livre : les rêves représentent un moyen de contacter les divinités.

Chapitre 9 : Le sommeil sacré

Pour l’auteur, il s’agit d’une « demande rituélique d’un rêve d’inspiration divine ». Elle comprend les préparations, le rituel d’endormissement, le sommeil , la conservation du rêve et son interprétation.

Il répond dans ce chapitre à des questions que soulève généralement sa conception du sommeil sacré :

  • Pensez-vous que les êtres spirituels peuvent être contraints à apparaître dans nos rêves ?
  • Toutes les déesses (et/ou dieux) apparaîtront-elles dans nos rêves ?
  • Je ne suis pas sure que ce soit vrai. Pourquoi la déesse essaierait-elle de me contacter ?
  • Je ne vénère pas de déesse ou de dieu. Je suis lié à mon animal totem (ou mon guide spirituel). Puis-je pratiquer le sommeil sacré ?
  • Je suis en quête spirituelle. Je ne suis en contact avec aucune divinité en particulier. Puis-je quand même utiliser le sommeil sacré ? 
  • N’est-ce pas dangereux ? Ne pourrions-nous pas faire venir des démons ou des êtres maléfiques ?
  • À quelle fréquence avoir un sommeil sacré ?
  • Comment savoir si un rêve a été divinement inspiré ?
  • Quelle importance donner aux rêves divins ?
  • Puis-je pratiquer le sommeil sacré durant la grossesse et les menstruations ?

Chapitre 10 : Les messages des rêves

La suite de l’ouvrage s’adresse plus spécifiquement aux personnes ayant établi une relation personnelle avec une ou plusieurs divinités. Dans ce chapitre, l’auteur dresse une liste des divinités égyptiennes, sumériennes, babyloniennes, assyriennes, grecques, romaines et celtes avec leurs attributs. Elle permet de reconnaître les signes, symboles et apparences propres à chaque divinité.

Chapitre 11 : Les préparatifs du sommeil sacré

Afin de se préparer à recevoir un message sacré en rêve, l’auteur fait un certain nombre de recommandations, à adapter selon le profil de chacun, pour obtenir un « état spirituellement clair avant de s’endormir. » Il est possible de déterminer le meilleur moment pour le sommeil sacré en fonction : du calendrier (jour de fête ou saison en rapport avec la divinité) ; la lune ; les cycles ; les obligations des jours suivants. Enfin, un jeune ou un repas léger avant le coucher du soleil est recommandé.

Chapitre 12 : Les rituels des rêves

Ce chapitre décrit comment créer un rituel de sommeil sacré de manière personnalisée et créative. Scott Cunningham suggère comment composer la question, la prière, se purifier, les vêtements et bijoux à porter ou non, les offrandes, l’invocation et les postures de sommeil à privilégier…

Partie 3 – Aube

La dernière partie du livre Des rêves et des dieux est consacrée au lendemain du rêve. L’auteur nous livre sa méthode pour consigner et interpréter les rêves.

Chapitre 13 : Mémoriser et consigner vos rêves

Garder un journal de rêves et un stylo sur sa table de chevet est indispensable pour sauvegarder les rêves au petit matin. Après avoir pris le temps de se réveiller et de parcourir mentalement le rêve, Scott Cunningham conseille de noter tout ce qui vient : souvenirs, personnes, émotions, sensations, symboles entrevus pendant la nuit.

Chapitre 14 : Interprétation des rêves

Bien que ce travail puisse paraître ardu, c’est une partie extrêmement enrichissante pour notre vie. Pour l’auteur, seuls les rêves prophétiques, psychiques et divins ont réellement besoin d’être analysés. Il conseille de procéder en 5 étapes :

  • Commencez rapidement après avoir écrit le rêve ;
  • Déterminez le type de rêves (naturel, projection astrale, télépathique, prophétique, psychique, divin) ;
  • Faites une liste des symboles (émotions, lieu, moment, météo, tous les éléments, objets, personnes, animaux…)  ;
  • Consultez votre journal de rêves (y créer son propre dictionnaire de symboles, en suivant toutes les associations d’idées qui viennent à l’esprit) ;
  • Analysez le message (comparez et reliez les symboles entre eux, laisser le message s’éclaircir grâce à l’intuition).

Chapitre 15 : Les rêves divins

Ils méritent une attention particulière. Pour les reconnaître, il faut rechercher l’apparition du messager qui peut se présenter sous sa forme habituelle, symbolique, par un message fort ou lié à la question posée lors d’un rituel de sommeil sacré. L’auteur invite ensuite à les examiner avec calme et persévérance pour en comprendre leur message et pouvoir utiliser leurs conseils.

Chapitre 16 : Les rêves sacrés

Ce chapitre conclut cette exploration du sommeil sacré en insistant sur le fait que ces rêves ont pour but d’améliorer nos vies. S’initier à cette pratique est une manière d’utiliser cette sagesse et de se développer spirituellement. En la pratiquant régulièrement, les préparatifs et rituels ne deviennent plus nécessaires. Les conseils et orientations divines apparaîtront naturellement.

sommeil sacré

Annexes

Le livre se termine par 6 annexes :

  • un catalogue des symboles des rêves sacrés ;
  • les divinités des rêves ;
  • les techniques naturelles d’induction du sommeil ;
  • des sortilèges anciens pour provoquer les rêves ;
  • un glossaire ;
  • une bibliographie annotée.

Mon avis sur Des rêves et des dieux

La première partie de ce livre très instructive, offre de nombreuses références pour le lecteur qui veut creuser le sujet. J’ai beaucoup apprécié ce voyage dans le temps à la découverte des rêves vus par les anciennes civilisations. Je suis toujours impressionnée de constater à quel point la sagesse et les pratiques de ces peuples rejoignent certaines découvertes récentes.

Je reste un peu plus sur la réserve pour tout ce qui concerne les rituels, sortilèges et autres invocations. Personnellement, j’ai toujours eu du mal avec cette notion de pratique rituelle, pensant que tout réside dans l’intention et que reproduire un processus enferme. Cependant, certains conseils et recommandations de l’auteur me semblent très pertinents et la méthodologie présentée invite à créer ses propres recettes.

La partie sur l’interprétation des rêves donne quelques précieuses pistes, mais laisse le lecteur un peu sur sa faim, à mon sens. L’exploration des secrets des rêves reste une quête personnelle. Et parce qu’il donne envie de la vivre, je trouve que cet ouvrage est dans l’ensemble une belle référence.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager :)

Laisser un commentaire