Les animaux et personnages menaçants dans les rêves

animaux menaçants

Vous arrive-t-il de rêver d’être poursuivi, de rencontrer des personnages ou animaux menaçants dans vos rêves ? Ces images fréquentes nous parlent en réalité d’attitudes ou d’aspects de nous-mêmes qui nous perturbent, nous inquiètent, nous terrorisent parfois. Alors, comment s’en débarrasser pour retrouver un sommeil paisible et des rêves plus agréables ? En prenant en compte leur message et en agissant en conséquence pour restaurer notre bien-être.

Pourquoi les personnages et animaux menaçants apparaissent dans nos rêves ?

Les personnages et animaux menaçants dans les rêves viennent nous alerter sur une situation, un comportement, une habitude que nous avons prise qui devient néfaste, dangereuse dans notre vie actuelle. Ces rêves nous montrent que quelque chose nuit à notre sécurité. Il peut s’agir de notre sécurité physique, ou bien psychologique. Dans les deux cas, nous avons besoin de mettre à jour un aspect de notre personnalité ou un comportement pour ne pas laisser la situation s’envenimer.

2 exemples de rêves avec des personnages menaçants

Rien de plus parlant que quelques exemples de rêves pour illustrer mon propos. Le premier est issu du fabuleux livre de Christiane Riedel, Ces rêves qui vous protègent et vous guérissent. Je trouve qu’il illustre parfaitement le sujet de cet article, en montrant combien les animaux qui nous menacent dans les rêves nous avertissent de la dangerosité de certains de nos comportements. Le second et celui d’une de mes connaissances qui m’a demandé de l’aider à le déchiffrer car elle n’en comprenait pas le sens.

Rêve 1 : De pauvres bêtes mourantes

Je suis poursuivie par des chiens qui aboient. J’ai peur, je cours, ils me suivent, ils aboient. Je me réfugie dans une sorte de forteresse. Je ferme la porte et, enfin en sécurité, je regarde la meute à travers les barreaux de judas. Je m’aperçois alors que ces chiens, qui me faisaient si peur, sont en fait de pauvres bêtes qui se traînent misérablement, décharnées, suppliantes, mourantes de faim.

Le chien symbolise ici la capacité de se protéger, défendre son territoire en aboyant, en mordant si l’intrus devenait trop envahissant. La rêveuse toujours calme et dévouée supporte un mari détestable. En s’empêchant systématiquement d’exprimer sa colère, elle laisse ses gardes intérieurs mourir de faim et se réfugie dans le monde des principes et des idées (forteresse), déconnectée de sa vie émotionnelle. Ce rêve tente de la secouer et la faire réagir pour qu’elle comprenne que ces facultés instinctives de défense sont en train de disparaître.

Rêve 2 : La garde de ma fille retirée + perquisition

La police frappe à la porte. Sans explication, ils viennent chercher ma fille de 2 ans et embarquent tous ses jouets. Je suis anéantie de tristesse.

Ce rêve est celui d’une jeune mère célibataire qui travaille dur pour assurer les besoins de ses deux enfants en bas âge (le papa étant absent à tous les niveaux). Pour tenter d’améliorer son bien être quotidien, elle s’impose depuis quelques semaines de nouvelles routines. Elle se lève plus tôt pour prendre le temps de pratiquer yoga, méditation et exercices de développement personnel.

Après plusieurs questions et décodages, nous avons compris que ce rêve l’alertait sur la discipline qu’elle s’infligeait (le policier). Ce comportement la privait de sa spontanéité, sa joie de vivre, ses potentiels en croissance (sa fille) et de ce qui pourrait les ramener (les jouets). Ce rêve lui a permis de reconsidérer son rapport au bien être. En cessant d’être aussi drastique envers elle même, en s’occupant davantage de son propre enfant intérieur, elle retrouva le goût des moments plus légers et joyeux.

Comment comprendre les personnages menaçants dans les rêves ?

Quelque soit la situation, le comportement, l’habitude qui vous menace, soyez compréhensif et tendre avec vous-même. Ne vous jugez pas trop sévèrement, vous ne feriez qu’enfoncer le clou un peu plus profondément. Comme le montrent ces deux exemples, les rêveuses pensent bien faire en agissant comme elles le font. Elles répondent inconsciemment à des schémas de comportements qu’elles ont mis en place pendant leur enfance.

Les personnages menaçants de nos rêves viennent de messages gravés pendant notre enfance

L’éducation et l’environnement affectif dans lequel nous avons grandi nous ont appris à réagir d’une certaine manière, qui varient selon les individus. Par désir de ne jamais décevoir, se montrer toujours à la hauteur, peur de l’abandon, du rejet… Nous pouvons avoir appris par exemple à :

  • ne pas écouter notre corps,
  • réprimer nos émotions,
  • nous imposer des choses que nous n’avons pas envie de faire,
  • toujours faire plaisir aux autres,
  • nous mettre constamment la pression,
  • nous critiquer, nous dévaloriser…

Prendre conscience que ces messages du passé menacent notre présent

Nos rêves sont toujours en rapport étroit avec ce que nous vivons dans notre quotidien. Bien qu’ils mettent souvent en lumière des comportements qui trouvent leur origine dans notre passé, ils nous parlent de ce que nous vivons au présent. Ils viennent justement nous faire prendre conscience de notre besoin de réactualiser, mettre à jour ces comportements qui nous desservent aujourd’hui.

Certaines réactions et attitudes qui nous ont permis de nous adapter à notre environnement et nous structurer pendant notre enfance s’opposent à notre évolution actuelle. Le rêve montre que continuer à agir, réagir ainsi est devenu pour nous une menace.

Prendre en compte les conseils des rêves d’alerte

Pour éviter les rêves récurrents et retrouver un sommeil paisible parsemé de rêves plus agréables, voici 4 questions à vous poser quand vous croisez des personnages ou animaux menaçants dans vos rêves.

1/ Quelle est la caractéristique principale (dans la réalité) du personnage ou de l’animal menaçant de votre rêve ?

2/ En quoi correspond en ce moment, dans ma vie, le fait de me comporter selon cette caractéristique ?

3/ Quel est l’envie profonde, le besoin insatisfait que me montre mon rêve ?

4/ Qu’est-ce que je peux faire concrètement dès aujourd’hui pour me sentir plus en sécurité, en paix, en accord avec moi-même ?

J’espère que cet article vous aura donné quelques clés pour ne pas ressentir trop souvent l’envie de le consulter. Je vous rappelle que chaque symbole a un sens différent en fonction du rêveur. Les interprétations que je donne ne sont que des pistes, il convient à chacune d’aller creuser plus loin dans ses propres associations. N’hésitez pas à le partager s’il peut aider l’une de vos connaissances. Je vous souhaite de bien reposantes nuits et d’épanouissantes journées.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager :)

Comments

  1. Delphine Debord says:

    Merci pour ces éclairages Marie. Effectivement il est troublant e se réveiller avec un rève en souvenir parfois traumatisant, sans en comprendre le lien avec notre quotidien.

    1- J’ai le souvenir d’avoir rèvé il y a des années d’un loup qui rodait dans les arbres autour, mais il ne pouvait m’approcher car j’étais dans la lumière d’un feu. Je semblais protégée mais pour combien de temps.

    2- Puis il y a eu une époque où un cauchemard revenait récurrent, dans lequel un démon venait tout saccager et je l’entendais faire un rafus énorme et terrifiant! Je n’arrivais jamais à savoir qui était ce démon. Une nuit pourtant, j’ai levé les yeux et reconnu …un de mes cousins! Alors qu’il est d’une extrème gentillesse et je l’adore! Je n’ai jamais compris pourquoi son visage.

    3- Puis dernièrement, un esprit est revenu un peu de la même façon, mais c’était mon mari qui s’est pendu il y aura 2 ans en mai. Il ne nous voulait pas de mal, juste faire fuire les étrangers à la famille en les intimidant. Les autres membres de la famille (ses parents entre autre) ne disaient rien, faisant comme si ils l’ignoraient alors que je setais bien leur embarras.

    Juste de les écrire, je sens que c’est salvteur pour l’inconscient.
    Merci Marie de permettre ce dépot ici. ^^

    • Marie says:

      Merci beaucoup à toi de déposer ces effrayants personnages ici. Je te rejoins déjà dans le soulagement que procure rien que le fait de les écrire et les partager. Le loup est souvent associé à nos instincts sauvages, notre authenticité, notre liberté (ou non) d’exprimer pleinement qui nous sommes… Il peut évoquer aussi la maternité, la sexualité, la famille… Dans son pole négatif, il peut te questionner sur ce que tu fais de tes instincts de protection, d’agressivité, de combativité ? Peut être te sentais tu menacée à ce moment de ta vie par un danger, une peur, une relation, une façon d’affirmer ou de ne pas réussir à affirmer ton identité, ta sensibilité, dans un certain domaine de ta vie ?
      Pour le 2e rêve, il serait intéressant de regarder ce que tu n’aimes pas chez ton cousin. J’ai bien compris que tu l’aimais beaucoup mais j’imagine qu’il doit bien avoir, comme tout le monde quelques défauts. Essaie de les identifier et demande toi si, à la période où tu faisais ce rêve, tu n’étais pas en train d’adopter ces caractéristiques, malgré toi. Dans tous les cas, si ton rêve récurrent s’est arrêté c’est surement que tu as su prendre en compte le message, consciemment ou pas !
      Le dernier est plus délicat. Il peut évoquer des aspects de toi-même en lien avec les caractéristiques de ton défunt mari qui disparaissent, reviennent te hanter et/ou ont besoin d’être transformés actuellement ; ou un réel avertissement..? Cela pourrait peut être t’aider de consulter cet article et le livre que je recommande dedans si tu veux creuser ce sujet : https://lune-de-reves.com/rever-de-la-mort/
      Merci pour l’intérêt que tu accordes à mon blog et les rêves en général

      • Delphine Debord says:

        Merci pour tes précieuses indications.J’ai effectivement été an danger à une certaine période de ma vie. D’où les démons je pense.
        Pour mon cousin, on jouait si bien ensemble, je ne vois pas consciemment à quoi j’avais pu le relier.
        Pour mon mari, j’avoue qu’il me manque tellement depuis un an et demi qu’il a disparu, que je le fais peut-être revenir ainsi, sous une forme qui me montre que je m’aliène à trop rester attachée à cette personne qui n’est plus.
        Mais je sais aussi que le deuil est long et jamais vraiment complet. Il s’agit de transformer.
        Je commence le travail…
        Merci pour ton lien, je vais le lire!

        • Marie says:

          Je partage ton point de vue et ta peine. Le travail du deuil est un long processus de digestion, d’acceptation et de transformation. J’ai moi même perdu ma maman cette année et je chemine à mon rythme. Je pense que les rêves où nos proches disparus apparaissent font partie du processus d’assimilation et de renouvellement. Ils peuvent nous aider à avancer, nous détacher, lâcher, pleurer encore si besoin, enterrer l’ancien pour pouvoir recréer de nouveaux liens, regarder au delà des apparences. Ne sois pas trop dure avec toi même. Je t’envoie mon courage et ma compassion. Merci pour ta confiance et tes partages de cœur.

      • Delphine Debord says:

        J’ai tout de même souvenir de 2 rees récents où mon chat puis une énorme lapine sauvage venaient me faire un gros calin jusqu’à s’endormir dan mes bras…^^ Nettement plus agréable! Je ne rêve pas souvent d’animaux en plus.

        • Marie says:

          Ah merci d’évoquer aussi les bons côtés des animaux dans les rêves ! Et ils en on plein en plus ! Le chat peut représenter par exemple notre côté doux, affectueux, mais aussi flexible ou hyper indépendant… Et la lapine, la douceur aussi, l’introspection, la rapidité, la fécondité voire la créativité, le courage de dépasser ses peurs…

  2. max gilman - blog formation guitare says:

    Merci Marie pour toutes ces explications. À chaque fois que je lis un article sur ton blog, ça fait écho en moi et me permet donc d’en apprendre un peu plus sur mon inconscient. Il m’arrive parfois de rêver de requins… Du genre gros requin blanc effrayant… Je n’ai pas d’explications…

    • Marie says:

      Merci pour ton retour Max. Le requin peut apparaitre comme un symbole effrayant, en effet. Je tente de te donner quelques pistes d’interprétation, ensuite tu restes le seul à pouvoir comprendre ce que ton inconscient tente de te dire. Le requin est considéré comme un redoutable prédateur, puissant, rapide, capable de voir dans l’obscurité, de sentir l’odeur du sang et la présence d’une proie, à distance. Il préfère les proies faciles, n’aime pas les courses de fond et prend le temps d’identifier sa victime avant de foncer dessus à la verticale, ne lui laissant aucune chance. C’est donc un opportuniste qui possède de grandes facultés d’adaptation.
      Ce symbole peut t’interroger sur le prédateur qui est en toi. Oses tu défendre ta place, t’affirmer, aller à la confrontation quand c’est nécessaire, déployer ta puissance, ta rapidité, ta force d’action dans l’instant ? Peut être as tu tendance parfois à accepter des situations inconfortables voir toxiques pour toi ou chercher à être trop diplomate, consensuel, à hésiter, à remettre à plus tard ou à ralentir à faire ce qui te tient à cœur ? Le requin peut venir te conseiller de foncer, d’être plus spontané, authentique, à avoir plus confiance en tes actions, ton agilité, ta force vitale ou ton intuition…

    • Marie says:

      Merci pour ton commentaire ! Oui c’est effectivement en période de stress qu’on rêve le plus d’animaux menaçants ; quand on sait qu’il touche en France 9 personnes sur 10 au cous de leur vie, il y a fort à parier que les rêves d’animaux qui montrent les dents soient beaucoup plus fréquents qu’il n’y parait. Le soucis, c’est que peu de personnes parlent et prennent au sérieux leurs rêves…

  3. Delphine Debord says:

    Nous suivons donc le même processus. Oui, la perte de ta maman doit aussi te ramener à ta propre génèse, et le berceau de ton inconscient. Les repésentations s’y rattachant apparaissent lorsqu’on dort pour faire le point j’imagine.
    Reçois toute ma bienveillance pour ce nouveau chemin que tu empruntes

    • Marie says:

      Merci beaucoup Delphine, je reçois tes commentaires avec beaucoup de gratitude. Oui, j’ai repris le chemin de ma propre genèse et libère aussi progressivement certaines allégeances.

  4. Marie de karma-sante.com says:

    Moi je suis très sensible à mes rêves,
    même si j’y repense dans la journée, je les prends comme des conclusions ou affirmations de ce qui se joue pour moi à ce moment, et non pas comme des alertes, sinon ils peuvent m’angoisser, et que je veuille alors anticiper et changer le futur comme si j’avais un pouvoir là-dessus, alors qu’en fait non !

    • Marie says:

      Bonjour Marie, merci pour tes retours. Mon point de vue diffère un peu du tien dans le sens où pour moi c’est plutôt notre mental qui affirme et conclue alors que les rêves commentent, montrent, conseillent, ouvrent des perspectives au delà des limites de la conscience ordinaire. Je te rejoins pour dire qu’il sont de bons témoins de ce qui se joue pour nous. S’ils t’angoissent c’est à mon sens, que ce qui se joue pour toi à ce moment, (certaines de tes pensées, émotions, comportements) te desservent, te font peur ou te mettent en insécurité… La seule chose que tu peux changer, sur laquelle tu as du pouvoir, c’est tes pensées, ta manière de regarder les choses, d’y faire face et de réagir, plutôt que subir. Je suis sûre sue tes rêves peuvent t’y aider !

Laisser un commentaire