Pourquoi les cauchemars sont des cadeaux ?

pourquoi-cauchemars

85 % des adultes font des cauchemars occasionnellement. Pour 5 % de la population, c’est la panique nocturne une fois par semaine. Il arrive à tout le monde de se réveiller, le cœur battant la chamade et l’envie de ne plus jamais revoir les images terrifiantes qu’il vient de quitter. Pourtant, le sommeil perturbé est sain. En cauchemardant, nous assimilons et transformons les émotions négatives assimilées pendant la journée. Les réveils brutaux à la suite d’angoisses nocturnes sont bénéfiques pour la santé. Je vous explique en quoi les cauchemars sont des cadeaux, dans cet article.

Qu’est-ce qu’un cauchemar ?

Selon le Larousse, un cauchemar est un « rêve pénible avec sensation d’oppression, d’angoisse. » Par extension, un cauchemar peut décrire une situation ennuyeuse ou désagréable, que l’on redoute.

L’étymologie du mot cauchemar vient de l’ancien français « cauquemare », composé de :

  • « cauque », qui signifiait presser ;
  • « mare » qui désignait en néerlandais, un fantôme nocturne.

Le terme cauchemar a longtemps été associé à une créature, s’asseyant sur le torse d’une personne endormie, l’empêchant ainsi de respirer : la mara ou marh de la mythologie scandinave qu’on retrouve dans le mar de cauchemar, le mare de nightmare. Plus près de nous, une croyance populaire occitane évoquait une créature féminine appelée sarramauca, qui venait perturber le sommeil des dormeurs pendant la nuit.

Aujourd’hui les cauchemars sont couramment assimilés à de « mauvais rêves », dont on se réveille dans un état de détresse ou d’angoisse. Ils surviennent pendant le sommeil paradoxal en fin de nuit, à la suite de rêves désagréables et effrayants.

Pourquoi faisons-nous des cauchemars ?

Les cauchemars servent à digérer les émotions désagréables qui nous ont blessés, perturbés, menacés pendant la journée. Les rêves permettent de nettoyer, réguler, maintenir notre psychisme en équilibre. Ils sont indispensables à notre santé.

« Nos cauchemars, c’est notre âme qui balaye devant sa porte. »

Jacques Deval

La différence entre un cauchemar et un rêve, c’est l’échec de ce nettoyage. Le cauchemar vous réveille parce que l’émotion négative est trop forte, difficile à assimiler.

Les cauchemars récurrents se produisent très souvent à la suite d’agressions, d’accidents ou de traumatismes. Ils font d’ailleurs partie des symptômes de stress post-traumatique.

Les cauchemars surviennent aussi dans les périodes de stress, pendant lesquelles des pensées, des agissements et des sentiments négatifs s’accumulent, créant un trop-plein à évacuer.

Pourquoi les cauchemars sont bénéfiques ?

Comprendre que les cauchemars ont un rôle déterminant sur notre équilibre émotionnel, c’est déjà les accepter. Oui ils sont horribles, choquants, éprouvants. Mais vous pouvez supporter de les regarder en face. D’ailleurs si vous ne le faites pas, ils reviendront. Leur violence est à la hauteur de celle que vous vous faites subir.

Les cauchemars avertissent, alertent, préviennent, mettent en garde. Ils tirent la sonnette d’alarme pour vous réveiller et vous faire prendre conscience de l’urgence à changer quelque chose dans votre vie.

Plus ils sont intenses, plus vous êtes en bonne santé. Cela témoigne de votre capacité à refuser l’inacceptable. Prenez le temps de regarder courageusement ce qui vous menace dans votre vie et trouvez une façon d’agir, de transformer, de rééquilibrer ce qui cause ce danger.

Sources statistiques : American Academy of Sleep Medecine

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager :)

Comments

  1. Nico06 says:

    Je ne savais qu’il y avait du bon à mes cauchemars… Très intéressant ! Cependant personnellement je ne me souviens que très rarement de mes rêves… Est ce lié à la fatigue ?

    • madesbois says:

      Oui, la fatigue peut jouer sur la difficulté à se souvenir des rêves mais c’est aussi souvent dû au fait qu’ils sont considérés comme insensés, inutiles ou éloignés de la réalité; Commencer par les considérer autrement et se programmer à s’en rappeler sont les premiers pas pour renouer le contact.

    • madesbois says:

      Merci pour ton commentaire Yannick ! Oui les rêves sont des baromètres de notre état intérieur, les cauchemars nous indiquent que la pression atteint son maximum !

  2. Pascale says:

    Merci pour cet article : il est vraiment bon de se rappeler en quoi notre vie nocturne contribue à notre santé mentale et émotionnelle. J’aime beaucoup ce que tu expliques sur l’utilité et l’importance des cauchemars… Même s’il n’est pas agréable d’en faire…

    • madesbois says:

      Merci Pascale pour ton commentaire ! Les rêves désagréables nous aident en effet à digérer et réorienter notre vie diurne, particulièrement dans les moments difficiles. Pas agréables mais bons pour la santé !

  3. eric says:

    Cela fait trés longtemps que je me rappel avoir un cauchemar et effectivement j’adhère à l’idée que ce sont des rêves qui ne peuvent nettoyer notre aspect psychique de notre vie … leur apparition manifeste certainement quelque chose qui doit nous alerter et je rejoins parfaitement la conclusion de ton article. Merci pour ce partage et au plaisir de lire les prochains articles.

Laisser un commentaire