Combien de types de rêves connaissez-vous ?

types-de-reves

Certains rêves nous bouleversent au point qu’on s’en souvient, des années après. D’autres, aux allures plus banales sont oubliés dès notre réveil. Selon les époques et les cultures, les rêves ont tantôt été perçus comme des prophéties, des messages divins ou encore des expressions plus ou moins agréables de notre inconscient. De plus en plus de scientifiques et chercheurs en tout genre s’y intéressent, nous livrant des informations passionnantes sur les types de rêves et leur possibilités. Cet article vous propose un petit tour d’horizon des différentes classifications des rêves déjà mises en évidence.

Les catégories de rêves les plus couramment admises

  • les rêves avec des scènes de la vie quotidienne : très fréquents, ils nous font revivre des évènements, des émotions, des pensées qui ont marqué notre journée ;
  • les cauchemars : rêves les plus désagréables, ils nous réveillent en sursaut, en sueur, en panique avec l’urgent besoin d’en sortir ;
  • les rêves récurrents : on parle aussi de rêves répétitifs ou intermittents, quand on fait à plusieurs reprises le même rêve, avec parfois une étrange impression de ne pas réussir à le terminer ;
  • les rêves « bizarres » : catégorie « fourre tout » qui permet de ranger les visions oniriques les plus loufoques : scénarios qui n’ont ni queue ni tête, dans lesquels des éléments sans aucun lien entre eux se côtoient, rêves qui dérangent, que l’on préfère rapidement oublier.

La classification des rêves selon la psychologie

Le rêve est la voie royale vers la connaissance des activités inconscientes de l’esprit. »

Sigmund Freud

Les psychologues et psychanalystes qui ont étudié et utilisent les rêves dans leur pratique distinguent trois types de rêves :

  • les rêves compensatoires : il s’agit en fait de rêves dont le sujet est en rapport avec ce qui se passe au même moment dans l’environnement du rêveur. Leur origine peut être interne (mal de tête, vessie pleine…) ou externe (bruit, chaleur…)
  • les rêves de satisfaction : ils constituent la base des principales théories sur l’interprétation des rêves, selon la psychologie. Nos rêves seraient des images condensant nos désirs insatisfaits pendant notre état de veille. Rêves érotiques, inquiétants, cauchemars, voyages, ils renvoient à des conflits internes, des pulsions de notre inconscient.
  • les rêves prémonitoires : ils relateraient des événements à venir dans le futur. Très difficile à concevoir pour les plus rationalistes d’entre nous, ces rêves particuliers pourraient être expliqués par la physique quantique.

« Les rêves peuvent quelquefois annoncer certaines situations bien avant qu’elles se produisent. Ce n’est pas nécessairement un miracle ou une prophétie. Beaucoup de crises dans nos vies ont une longue histoire inconsciente. Nous nous acheminons vers elle pas à pas, sans nous rendre compte du danger qui s’accumule. Mais ce qui échappe à notre conscience est souvent perçu par l’inconscient qui peut nous transmettre l’information au moyen du rêve ».

Carl Gustav Jung

Les types de rêves selon les mystiques

rêve et mystique
  • Les rêves naturels : s’apparentant aux rêves représentant des scènes de la vie quotidienne, ils rappellent des événements de la journée ou des souhaits du moment. On peut les repérer facilement par les personnages qui s’y trouvent : acteurs du film visionné la veille, collègues, proches.
  • Les rêves psychiques : ou prémonitoires, qui apportent des informations sur des possibilités d’événements futurs. Leur origine viendrait de notre subconscient, un concept qui fait toujours débat.
  • Les rêves lucides sont des songes pendant le quel le rêveur est conscient de rêver. Il se rend compte qu’il peut interagir avec les personnages et situations qu’il rencontre. Par exemple, il peut demander au personnage qui le menace pourquoi il le fait ou ce qu’il représente. Cette expérience permettrait de résoudre des problèmes du quotidien et faire face à ses angoisses.
  • Les rêves télépathiques : dès l’Antiquité, le philosophe grec Démocrite écrivait que les rêves pouvaient venir d’émanations d’autre personnes et objets, entrant dans la conscience du rêveur pendant son sommeil. Beaucoup plus récemment, des chercheurs prouvent qu’il est possible de communiquer pendant les rêves.
  • Les rêves de projection astrale : La plupart des anciennes civilisations considéreraient le sommeil comme une période propice à l’exploration du monde et d’autres réalités. Pendant le sommeil, l’âme humaine, temporairement libérée du corps peut errer à la rencontre d’autres âmes humaines et des dieux. Ce concept ancien est aujourd’hui connu sous le nom de « projection astrale ». Certains chercheurs pensent que les rêves peuvent représenter des souvenirs de ces projections nocturnes dans d’autres dimensions, contrôlées inconsciemment.
  • les rêves divins : ils seraient des messages apportés par les divinités. On trouve dans la Bible un grand nombre de récits de rêves divins. Ainsi, c’est en interprétant les rêves du pharaon que Joseph aurait obtenu son poste de gouverneur. Le rêve d’un des compagnons de Mahomet aurait inspiré l’appel à la prière des musulmans. La naissance du bouddha aurait été annoncée à sa mère, la reine Maya. Si cela vous intéresse, découvrez d’autres rêves célèbres dans cet article.

Cette liste non exhaustive représente une brève présentation des sujets que je compte développer via ce blog. N’hésitez-pas à partager en commentaire, vos ressentis, expériences, questionnements au sujet de ces différents types de rêves.

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libres de le partager :)

Laisser un commentaire